Le programme NH90


Le programme NH90 est né d'études menées par le Industrial Advisory Group NIAG SG 14 (OTAN) pour un hélicoptère commun de transport tactique et naval. En 1992, l'agence NAHEMA (NAto HElicopter Management Agency) est créée. Celle-ci représente les quatre nations participantes : l'Italie, la France, l'Allemagne et les Pays-Bas. A cette même époque, NH Industries est créée ; celle-ci est composée de quatre compagnies actionnaires : Agusta (Italie), Eurocopter France (France), Eurocopter Deutschland (Allemagne) et Stork Fokker (Pays-Bas). NHI assure le management du programme NH90, le marketing et le support après-vente.

En juin 2001, le Portugal rejoint le programme NH90 et devient actionnaire à 1,5 %. Il y a alors 5 nations participant au programme.

Fin 2002, la Finlande, la Norvège et la Suède, regroupés au sein du comité de programme NSHP (Nordic Standard Helicopter Project), ont sélectionné le NH90.


Le 1er septembre 2003, la Grèce signe la commande de 20 NH90 (plus 14 en option).


Le 24 juillet 2004, le Sultanat d'Oman signe la commande de 20 NH90 pour son armée de l'Air. Il s'agit du premier contrat à l'export hors Europe !

En août 2004, l'Australie décide d'équiper son armée avec le NH90, appelé MRH-90 (Multi-Role Helicopter 90). Il s'agit d'une commande ferme de 12 appareils. L'Australie devient le 11ème pays client de NHIndustries.

En décembre 2005, le gouvernement belge donne son accord pour l'achat de 10 NH90. La Belgique est le 12ème pays client de NHIndustries, et le 10ème européen.

En juin 2006, l'Australie porte à 46 le nombre de MRH-90 commandés (au lieu des 12 initialement prévus).

Au 24 juin 2006, le carnet de commande total est de 391 appareils, avec 86 options.

>> Document à télécharger : Le Programme NH90 sa naissance et ses premiers pas (Document PDF, 180 Ko - Archives de l'AAAF)

MàJ : 24 juin 2006